Un colloque annulé sur fond de conflit israélo-arabe

L’université de Provence a annoncé, mardi, l’annulation d’un colloque intitulé …crire aujourd’hui en Méditerranée : échange et tensions, qui devait se tenir en mars 2011. Malgré le titre du colloque, il semble que les organisateurs aient bien mal jugé de l’ampleur des tensions qui agitent cette région du monde. En effet, ayant appris qu’un écrivain israélien, Esther Orner, participait à ce colloque, un certain nombre d’auteurs arabes, égyptiens et palestiniens notamment, ont refusé d’y participer. Que faire face à cette décision ? Le comité organisateur a tranché et préféré annuler l’invitation faite à Esther Orner. Jointe au téléphone, l’écrivaine est indignée : “C’est la deuxième fois que je suis boycottée : cela devient banal. Je ne peux plus me taire ! J’ajoute que je suis particulièrement choquée de voir des étrangers dicter à une université française ce qu’elle doit faire.“

Lire l’article complet sur Le Point

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.