Hackers turcs. Bilan des attaques de juin 2010: 2100 sites touchés; 122000 victimes.

S’agissant de la réplique israélienne, Shai parle au passé: quelques hackers israéliens ont réagi en temps réel à l’époque, mais de manière très ciblée et ponctuelle, en attaquant des sites gouvernementaux turcs avec un taux de succès très élevé cette fois. 60 sites officiels auraient ainsi été hackés par des israéliens.

Lire l’article complet sur nanojv.wordpress.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.