Une condamnation revue à la hausse

La peine infligée au policier qui avait tué un délinquant au moment où il forçait la porte d’une voiture a été doublée.

Les juges de la Cour suprême ont décidé de faire passer sa peine de 15 à 30 mois de prison ferme.

Le policier, Shahar Mizrahi, a été condamné pour avoir tiré à Pardes Hanna sur le délinquant, Mahmoud Gnaïm, surpris en flagrant délit, alors qu’il tentait de dérober un véhicule particulier. La présidente du tribunal, Dorit Beinish, qui participait à la séance en raison de l’appel déposé par le prévenu, en a personnellement pris la décision.

La police a réagi avec stupeur. Elle craint que les policiers ne soient amenés à hésiter, lorsque, dans l’exercice de leurs fonctions, ils doivent se mesurer à des malfaiteurs au moment où ils commettent leur forfait. Le commandant de la police de la région Nord, Shimon Koren, a déclaré: «Shahar est un excellent policier qui a agi comme il convient, et nous en avons d’autres dans les rangs de la police.

Nous ferons en sorte de les défendre. C’est dur à encaisser, et nous partageons la souffrance de Shahar. J’estime cependant que cette condamnation n’aura pas d’effet sur l’efficacité du travail de la police, qui continuera avec abnégation à œuvrer pour la paix publique.» Tamar Poroush, qui représente le procureur de l’Etat, s’est déclarée satisfaite de cette décision: «Il faut féliciter le tribunal pour deux raisons: la première, respecter la vie humaine, et la seconde: apprendre aux policiers comment se comporter quand ils sont confrontés aux situations difficiles de leur quotidien.» La mère du policier inculpé, Rébecca Mizrahi, a été contrariée par cette décision: «A partir d’aujourd’hui, les policiers en service ne feront plus leur travail, sachant qu’ils peuvent se retrouver en prison. Quand un policier verra un voyou ou un tueur en action, il s’en détournera, parce qu’il ne dispose absolument d’aucune défense de la part de l’Etat. Quand Beinish a reçu une chaussure dans la figure, elle s’est bien défendue. Mais qu’est-ce qu’elle aurait fait si mon fils avait été tué? »

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This
374 0 Jul 21, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.