Nétanyahou reçoit son homologue grec à Jérusalem

Le chef du gouvernement grec George Papandréou effectue en ce moment une tournée au Proche-Orient et il a été reçu jeudi, en début d’après-midi, par le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou. A l’issue de l’entrevue, qui s’est déroulée en la résidence officielle de Netanyahou à Jérusalem, les deux hommes ont fait une déclaration à la presse. En fait, cette visite a lieu grâce à une invitation lancée fortuitement par Netanyahou lorsqu’il avait rencontré par hasard son homologue grec dans un restaurant de Moscou il y a de cela quelques mois. Et ce dernier a répondu courtoisement à cette invitation. Lors de son intervention, Netanyahou a salué les relations entre Israël et la Grèce qui selon lui garantissaient la stabilité de la région. Il a en outre appelé à resserrer ces liens et s’est engagé à offrir son aide à la Grèce, en particulier dans les domaines de la technologie et de l’économie. Concernant les dangers du nucléaire iranien, le Premier ministre a engagé son hôte à soutenir les nouvelles sanctions votées contre Téhéran par la communauté internationale. De son côté, Papandréou a indiqué que lors de son déplacement à Ramallah, prévu vendredi, il transmettrait au chef de l’AP Mahmoud Abbas le message que Netanyahou lui a remis, dans lequel ce dernier l’exhorte à reprendre les conversations directes avec Israël. A ce sujet, Papandréou a d’ailleurs loué les efforts de Netanyahou, saluant notamment les gestes effectués par le gouvernement israélien en faveur d’un allègement du blocus. Il a estimé qu’ils faciliteraient certainement l’évolution souhaitée vers un processus de paix. Et de souligner: « Nous sommes convaincus que dans un avenir proche, les conversations reprendront directement entre Israël et les Palestiniens ». Il s’est ensuite déclaré convaincu qu’il était possible d’instaurer une paix « véritable, juste et durable dans la région sur la base de deux Etats pour deux peuples ».

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.