Assassinat de Rafik Al-Hariri – Le Hezbollah est aux abois

Il semble que les écoutes réalisées par les « espions » libanais grâce à la prise de contrôle par Israël de tout un réseau de téléphonie mobile au Liban, ait également contribué à la découverte du rôle du Hezbollah dans l’assassinat d’Al-Hariri. Le Hezbollah se défend comme il peut de ces révélations, et accuse Israël « d’avoir fabriqué des preuves fantaisistes à partir de ces écoutes, et de les avoir communiquées aux enquêteurs de l’ONU ».

Mais nul ne doute que le Hezbollah est aujourd’hui aux abois, et que s’il s’avérait qu’il ait joué les premiers rôles dans l’assassinat de Rafik Al-Hariri

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.