Bruxelles sonné par la décision grecque

Après l’annonce du référendum, l’Union européenne est à nouveau dans la tourmente. L’accord du 27 octobre pourrait ne pas y survivre.

La surprise, l’incompréhension, voire l’amertume. Voilà les sentiments qui règnent à Bruxelles à l’annonce du référendum grec intervenue lundi soir. “Personne n’était au courant. C’est une décision prise entre Grecs et qui doit être encore formellement confirmée par le Premier ministre Papandréou”, affirme une source communautaire. “On est tombés de l’armoire, comme tout le monde”, confirme un autre. Plus tard dans l’après–midi, c’est Jean–Claude Juncker, président de l’Eurogroupe, qui confirme : “Le Premier ministre grec a pris sa décision sans en informer ses collègues européens”, a–t–il déclaré. Quant à Nicolas Sarkozy, il aurait appris l’information par les médias !

Lire l’article complet sur Le Point

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.