Les Roms hongrois de Gyöngyöspata au travail forcé

A Gyöngyöspata, fief des milices d’extrême droite hongroises, les Roms ont été mis au travail forcé depuis septembre. 150 euros par mois pour débroussailler, planter des arbres ou rénover le poste de police locale. La blogueuse et romancière Djemâa Chraïti s’est rendu sur place. Elle raconte les humiliations permanentes, la pauvreté et la ségrégation. Reportage.

Lire l’article complet sur fr.myeurop.info

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.