Film « la source des femmes » une nouvelle atteinte à l’identité Amazighe

Film « la source des femmes » une nouvelle atteinte à l’identité Amazighe

Le film la source des femmes de Radu Mihaileanu Avec Leïla Bekhti , Hafsia Herzi et Zinedine Soualem produit en France et distribué par EuropaCorp vient de porter une grande atteinte à l’identité Amazighe d’Afrique du Nord. Ce film se passe de nos jours dans un petit village Amazigh au Maroc. Les femmes vont chercher l’eau à la source, en haut de la montagne Amazighe, sous un soleil de plomb, et ce depuis la nuit des temps. Leila, jeune mariée, propose aux femmes de faire la grève de l’amour : plus de câlins, plus de sexe tant que les hommes n’apportent pas l’eau au village. Le film est présenté en compétition officielle lors du Festival de Cannes 2011. Nous n’avons pas de problème avec le contenu comme cela se laisse peut être entendre a certains mais le grand malheur que tout le paysage du film, les acteurs, la dance, les champs, les chansons tous sont Amazighs sauf la parole du film qui est arabe.Ce qui veut dire que c’est un film qui dit tout sauf la réalité !

Lire l’article complet sur amazighworld.org

Share This

1 comment

  1. Yidir Awaghlis

    Bonjour
    Cecei n’est pas nouveau. Le contraire nous aurait etonné. Le “Royaume arabe” comme projeté par Napoleon est en marche: Pas de place pour les non-arabes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.