Coup de théâtre : « Yesh Din » retire sa requête sur Migron !

L’avant–poste de Migron est devenu depuis quelques années le symbole de la lutte pour Eretz Israël ainsi que de l’entreprise destructrice des organisations d’extrême gauche pro–palestiniennes. Concernant Migron, les acteurs principaux sont « Shalom Akhshav », de Yariv Oppenhaimer et « Yesh Din », dirigé par l’activiste Michaël Sferd, et qui ont saisi la Cour Suprême pour « prouver » que les terres sur lesquelles sont installées les familles de Migron appartiendraient en fait à des Arabes palestiniens.

La Cour Suprême, toujours fidèle au rendez–vous dans ce genre d’affaire, avait donné raison aux requérants et donné le fameux ordre de destruction d’ici mars 2012. Les habitants de Migron ainsi que le Conseil de Yesha n’ont cessé de protester en rappelant « qu’aucun débat sur le fond n’avait été tenu devant les différents tribunaux, et que la Cour Suprême n’avait pas tranché en fonction de preuves concrètes ».

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.