Nucléaire iranien: Pékin étudie le rapport, Moscou s’oppose à de nouvelles sanctions

BEIJING, China – La Chine a déclaré mercredi qu’elle étudiait le rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) suggérant l’existence d’un programme nucléaire militaire clandestin en Iran. Pékin semble vouloir de connaître les intentions des autres grandes puissances internationales pour commenter le document, tandis que Moscou a exprimé son opposition à de nouvelles sanctions.

Lire l’article complet sur journalmetro.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.