L’échec d’un essai d’adaptation de tête nucléaire sur un Shahab 3 est à l’origine des explosions dans deux bases iraniennes

Quatorze heures après que des explosions successives aient frappé deux bases des Gardiens de la Révolution (CGRI), à 46 kms à l’ouest de Téhéran, samedi 12 novembre, les explosions se sont poursuivies et les incendies font rage, révèlent des sources exclusives de Debkafile. Les bases sont situées à Malard, dans le secteur de Shahryar. L’installation de Moadarres a été la première à être touchée, alors qu’une deuxième explosion, bien plus vaste, survenait à Amir al-Mo’menin.

Lire l’article complet sur israel-flash.com

Share This
241 0 Nov 13, 2011

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.