Un gouvernement de banquiers pour “sauver” l’Italie

Avec pas moins de quatre banquiers à des postes clés dans son gouvernement, Mario Monti, le nouveau chef du gouvernement italien, espère restaurer la confiance des investisseurs dans l’Italie. Il faut bien ça alors que le Trésor italien doit trouver 440 milliards en 2012 pour se renflouer. Le Vatican applaudit, les syndicats sourient, la classe politique promet de le soutenir, les industriels font publiquement état de leur satisfaction.

Lire l’article complet sur fr.myeurop.info

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.