La Ligue arabe donne un délai de trois jours à la Syrie pour accepter son plan

“Nous ne voulons pas parler d’une ’tentative de la dernière chance’, parce que je ne veux pas que cela ressemble à un avertissement”, a expliqué le premier ministre qatari, Hamad Bin Djassim al Sani.

Lire l’article complet sur Le Monde

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.