Gaza : L’ONU demande l’arrêt des « expéditions maritimes »

Le porte-parole de l’ONU, Matin Nesirky, demande à ce que « l’aide humanitaire pour la Bande de Gaza passe désormais par voie terrestre, à travers les points de passage », ce qui équivaut à exiger l’arrêt des expéditions maritimes, qu’Israël a promis de stopper « par tous les moyens », notamment celles qui se préparent depuis le Liban. Nesirky a également justifié sa demande « par le désir de ne pas enflammer la situation si sensible, au moment où se déroulent des pourparlers entre Israéliens et Palestiniens ». Le ministre de la Défense, Ehoud Barak, a rappelé qu’Israël « ne voyait aucun inconvénient à faire amarrer les bateaux dans le port d’Ashdod pour contrôle, avant de faire transférer leur contenu par voie terrestre vers la Bande de Gaza. Le Hamas, plus soucieux des opérations médiatiques que du bien-être de la population de Gaza, a condamné ces propos, accusant l’ONU « de favoritisme envers Israël ». Fawzi Barhoum, porte-parole du mouvement terroriste, a déclaré « que cette exigence de l’ONU était contraire au Droit international (sic) et qu’elle constituait un soutien de l’ONU à l’occupation, qui permettrait à l’ennemi sioniste de poursuivre son agression sans devoir rendre des comptes ».

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.