Demande de grâce présidentielle

Une demande officielle a été remise au président de l’Etat, Shimon Pérès, dans l’intention de faire libérer le policier Shahar Mizrahi, qui a tué un malfaiteur dans l’exercice de ses fonctions.

La requête a été déposée auprès de la branche concernée du ministère de la Justice.

Selon la procédure, le président ne se penchera sur la demande qu’après que le ministère de la Justice, Ya’acov Neeman, aura donné son accord préalable.

Le policier a été inculpé et condamné dans un premier temps à 15 mois de prison, pour avoir tiré à bout portant sur un malfaiteur qu’il tentait d’arrêter alors qu’il essayait de voler une voiture.

Cette peine a été ensuite doublée par la présidente de la Cour suprême, qui a approuvé le recours déposé par le procureur de l’Etat.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.