«La construction va reprendre»

Le Premier ministre a de nouveau déclaré, lundi matin, que l’interdiction de construire imposée aux Juifs de Judée et de Samarie allait bien reprendre à la fin du décret des dix mois. En principe, cette déclaration, prononcée lors d’une réunion de son cabinet, intervient en guise de réaction à la réunion, cette semaine, de la Ligue arabe, qui doit décider si les pourparlers entre Israël et les Arabes actuellement détenteurs d’une partie de la Judée-Samarie se feront directement ou en y ajoutant des observateurs extérieurs. En revanche, une maison a été, toujours lundi matin, entièrement détruite: sur la colline Ronen, non loin de Har Berakha, en Samarie, une jeune famille a été circonscrite par des dizaines de membres des forces spéciales du Yassam, qui dépend de la police. L’Administration civile soutient que cette maison est hors-la-loi et a été réalisée pendant la période du décret sur la construction. Les autres habitants ont reçu l’ordre de ne pas quitter leur domicile. Trois personnes ont été arrêtées: l’habitant de la maison, une femme du même quartier, et un jeune homme. Le Conseil régional de Samarie a fait savoir que des habitants du village arabe de Borin, suite à cet incident, s’en sont pris à des Juifs et leur ont jeté des pierres et des briques. Plusieurs personnes ont été blessées, l’une d’elles a été hospitalisée. Le président du Conseil régional de Samarie, Guershon Messika, a déclaré: « Ce n’est pas Barak, c’est Benyamin Netanyahou, c’est lui qui est responsable de ce lamentable saccage d’une maison qui a été construite par un jeune couple qui y a investit tout son argent. Et pendant ce temps, sur la colline d’en face, des dizaines de maisons arabes défiant la loi sont construites délibérément. La maison détruite sera reconstruite. »

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.