Un compromis a minima obtenu entre Merkel, Sarkozy et Monti

Berlin, Paris et Rome sont parvenus jeudi à Strasbourg à un compromis a minima pour renforcer la discipline budgétaire de la zone euro. Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ont confirmé leur intention de présenter des propositions de modifications des traités de l’Union, sans évoquer le rôle de la BCE.

Lire l’article complet sur swissinfo.ch

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.