Victor Perez – A gauche toute pour Charles Enderlin

Le ‘’professionnel’’ de l’information moyen-orientale de France 2 a écrit un texte sur son blog qui laisse une nouvelle fois pantois ceux désirant réfléchir honnêtement sur le conflit. Un écrit faisant porter les responsabilités de la situation actuelle sur les épaules du seul Premier ministre israélien, intitulé « Netanyahu et les Printemps arabes » et débutant, pas moins, par l’assertion qu’« Un pouvoir idéologique a toujours tendance à placer la réalité au service de ses idées ».

On l’aura compris, pour Charles Enderlin seule l’idéologie de droite porte le pouvoir actuel et non pas la raison. Une sentence que l’on peut, sans se tromper, attribuer à son auteur au vu de la teneur de son texte mais aussi par la reprise immédiate de celui–ci par une multitude de site anti–israéliens tel Palestine Solidarité. Ce qui est, on ne peut plus parlant.

Ainsi, nous rappelle t–il, Le Premier ministre, alors fraichement élu le 10 juillet 1996, « expliquait dans un discours devant le Congrès à Washington que l’absence de démocratie dans le monde arabe l’empêchait de faire des concessions territoriales ».

Cela ne veut pas dire, expliquait encore Benjamin Netanyahou, « que nous ne pouvons pas avoir la paix dans cette région, une paix avec des régimes non démocratiques. Je crois que nous le pouvons. C’est un fait, nous avons eu de tels accords de paix. Mais, ils peuvent être caractérisés que comme étant une paix défensive, où nous devons conserver des acquis essentiels pour la défense de notre pays et suffisants pour [notre dissuasion]. Jusqu’à ce que la démocratisation existe dans la région ».

Rien là que de très logique.

Ensuite, poursuit Charles Enderlin, pour Benjamin Netanyahou « Les Printemps arabes sont (…) porteurs de tous les dangers. Le 23 novembre dernier, à la Knesset, il a ainsi défini les raisons pour lesquelles Israël ne pouvait pas faire certaines concessions (…) ». En ajoutant, également, qu’il n’était pas « prêt à ignorer le présent et à renoncer à une seule de nos exigences de sécurité qui ont augmenté en raison des crises récentes et n’ont pas diminué. Ce n’est pas le moment d’y renoncer et de foncer de l’avant. C’est le moment d’être extrêmement prudent dans la gestion de nos contacts avec les Palestiniens. […] »

N’est–ce pas là, encore, preuve de logique et de raison ? Même le ‘’pro’’ de France télévision le confirme inconsciemment, ce qui en devient comique, lorsqu’il assure, plus loin, que la « montée de l’Islamisme, elle est due avant tout aux régimes autocratiques qui pendant des décennies n’ont pas permis le développement de partis d’opposition libéraux, séculaires et démocratiques. La seule opposition organisée se trouvait dans les mosquées ».

Peut–on donc faire reproche à Netanyahou d’avoir été si réaliste alors et aujourd’hui ? En 1996 face à des autocraties et maintenant, en 2011, face à l’islamisme ? Les gouvernements en place entre ses deux mandats ont–ils apporté la Paix ou un quelconque accord s’y rapprochant ? Hormis une délégitimation galopante, la création d’une base terroriste et des centaines de victimes israéliennes, rien de semblable.

On ne peut donc qu’être interloqué par ‘’l’analyse’’ d’un individu lobotomisé par une idéologie collaborationniste et que beaucoup prennent pour un ‘’expert’’ ! Peut–on penser que la réflexion fait partie de son attirail ?

Mais au–delà de ces constations, peut–on penser que la paix adviendra si l’on ne prend pas en compte les exigences minimales israéliennes ?

Ainsi, nul ne rappellera que la revendication d’un « droit de retour de réfugiés » au sein même de l’Etat d’Israël n’a comme seul objectif l’éradication de « l’entité sioniste » !

Nul ne dénoncera le désir que la « Palestine » en devenir soit judenrein malgré que pour le peuple juif la Judée et la Samarie est le berceau historique.

Nul n’évoquera non plus l’exemple de la bande de Gaza pour contrer la proposition de l’Autorité palestinienne quant à son accord d’une force internationale garante de la paix à ses frontières.Que fera celle–ci lorsqu’elle se trouvera face à des centaines de tunnels important des missiles, et autres armes, de Jordanie, ou lorsqu’un parti extrémiste prendra le pouvoir par les urnes ou un coup d’état ? Comme ses prédécesseurs, la poudre d’escampette sera sa seule réponse.

Est–il nécessaire de compléter ici par l’exemple du Liban ?

Malgré ces quelques évidences parmi d’autres, le Premier ministre est poussé, pressé de faire des efforts pour arriver à la paix avec les ‘’Palestiniens’’. Attitude confortant ces derniers dans une intransigeance telle qu’ils se gardent de tous débats concernant le problème des ‘’réfugiés’’ avant le tracé définitif des frontières de leur futur état et l’obtention de Jérusalem comme capitale. Après ces acquis, alors viendra l’exigence d’une solution « juste et durable » pour les ‘’réfugiés’’.

Où donc se trouve l’intérêt du peuple israélien quant à cette paix imposée et non négociée ?

Scénario clair et lisible par tous et cependant refusé par l’intelligentsia, les politiques et les états s’affichant amis. Il est tellement commode pour ceux–ci de réclamer encore et encore du peuple israélien alors qu’il devient impossible d’avoir la moindre discussion sérieuse et constructive avec les ‘’Palestiniens’’ et leurs soutiens !

Un scénario qui n’empêche pas Charles Enderlin d’affirmer en conclusion de son papier que « Benjamin Netanyahu, son gouvernement, sa majorité à la Knesset, le Likoud son parti, ne veulent pas d’un état palestinien dans les limites qui, seules, permettraient un accord avec l’OLP. Cela, pour des raisons idéologiques, car, pour eux, la Cisjordanie est la Judée–Samarie biblique, la Terre d’Israël et Jérusalem la capitale réunifiée et indivisible de l’état juif. La droite nationaliste au pouvoir et ses alliés religieux n’y renonceront pas ».

Jamais, en revanche, l’on ne verra cet individu affirmer aussi péremptoirement, malgré les évidences, le refus des ‘’Palestiniens’’ de tout état juif. Cela ne se fait pas dans l’idéologie qu’il soutient !

Victor Perez

Lire l’article complet sur victor-perez.blogspot.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.