Bras de fer nucléaire entre Bruxelles et Téhéran

Par Monique Mas Après les Nations unies le 9 juin et les Etats-Unis le 1er juillet, les 27 Etats de l’Union européenne ont adopté ce 26 juillet un nouveau train de sanctions ciblant le secteur énergétique iranien pour contraindre la République islamique de renoncer à ses activités suspectes d’enrichissement d’uranium. En réponse, Téhéran souffle le chaud et le froid. Le président Ahmadinejad menace de riposte musclée toute tentative d’arraisonnement des navires à destination de l’Iran. En même temps, (…) – Europe /

Lire l’article complet sur jforum.fr

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.