Obama met Abbas en garde

Le président américain, Barack Obama, aurait prévLe président américain, Barack Obama, aurait prévenu, selon un quotidien anglais de langue arabe, qu’il cesserait de soutenir Mahmoud Abbas, président de l’AP, s’il continuait à s’entêter et à refuser les pourparlers directs avec Israël. Il aurait déclaré en outre que le refus d’entamer de telles négociations auraient des répercussions «négatives», comme la reprise de la construction, interdite actuellement aux Juifs de Judée-Samarie. Les sources de cette information, qui émanent d’Arabes de Ramallah, précisent que le président américain envisage deux solutions possibles: soit le Fatah accepte les négociations directes, ce qui lui permettra de profiter du soutien américain en vue de la création d’un nouvel Etat arabo-musulman ; soit il refuse, et alors il se retrouvera tout seul. enu,Le président américain, Barack Obama, aurait prévenu, selon un quotidien anglais de langue arabe, qu’il cesserait de soutenir Mahmoud Abbas, président de l’AP, s’il continuait à s’entêter et à refuser les pourparlers directs avec Israël. Il aurait déclaré en outre que le refus d’entamer de telles négociations auraient des répercussions «négatives», comme la reprise de la construction, interdite actuellement aux Juifs de Judée-Samarie. Les sources de cette information, qui émanent d’Arabes de Ramallah, précisent que le président américain envisage deux solutions possibles: soit le Fatah accepte les négociations directes, ce qui lui permettra de profiter du soutien américain en vue de la création d’un nouvel Etat arabo-musulman ; soit il refuse, et alors il se retrouvera tout seul. selon un quotidien anglais de langue arabe, qu’il cesserait de soutenir Mahmoud Abbas, président de l’AP, s’il continuait à s’entêter et à refuser les pourparlers directs avec Israël. Il aurait déclaré en outre que le refus d’entamer de telles négociations auraient des répercussions «négatives», comme la reprise de la construction, interdite actuellement aux Juifs de Judée-Samarie. Les sources de cette information, qui émanent d’Arabes de Ramallah, précisent que le président américain envisage deux solutions possibles: soit le Fatah accepte les négociations directes, ce qui lui permettra de profiter du soutien américain en vue de la création d’un nouvel Etat arabo-musulman ; soit il refuse, et alors il se retrouvera tout seul.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

1 comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.