Délégation en Roumanie

Une délégation israélienne s’est rendue mardi matin en Roumanie, sur les lieux du drame. Elle est chargée de participer aux recherches des victimes de l’accident de l’hélicoptère, survenu lors d’entraînements militaires, lundi. Les restes de l’appareil ont déjà été localisés. Le relief rend difficiles les recherches, ainsi que les conditions météorologiques. Le général Nemrod Sheffer, commandant de l’armée de l’air, a fait part des premiers éléments d’enquêtes sur la radio de Tsahal. Les enregistrements des appareils de communications des deux hélicoptères qui ont participé à ces manœuvres, ne fournissent aucun indice qui permettrait de conclure qu’une avarie soit la cause de la catastrophe: «Ils ont parlé de ce qu’ils avaient à faire dans le cadre de leurs exercices, ont évoqué les conditions sur le terrain, en particulier sur le temps qu’il faisait, et c’est là que soudain, la liaison a été interrompue. Aucune alerte n’a été donnée.» En raison de cet accident, les vols ont été suspendus jusqu’à nouvel ordre. Les recherches, interrompues en raison de l’hostilité géographique du terrain, ont repris mardi matin. Les noms des soldats qui ont péri dans l’accident ont été publiés: il s’agit d’Avner Goldman, 48 ans, officier de réserve de la ville de Modi’in ; de Daniel Shiffenbauer, officier de réserve, 43 ans, du mochav Kidron ; de Yaal Keshet, 33 ans, de Hazerim, et de Lior Shaï, 28 ans, de Tel-Nof. Et les noms des deux techniciens qui étaient à bord sont: Nir Lakrif, 25 ans, de Tel-Nof, et Oren Cohen, 24 ans, de Rehovot. Le commandant de l’équipe roumaine de sauvetage, F. Bobok, a évalué les circonstances qui ont provoqué l’accident: « Je pense que l’hélicoptère a été enveloppé d’un épais brouillard. Sans cela, il n’y aurait rien eu. Des gens qui travaillaient dans la forêt ont entendu une explosion, et ont vu ensuite du feu. » Le porte parole de Tsahal, Avi Benayahou, a expliqué à la presse les mesures qui ont été prises pour rendre possibles les recherches: « Nous avons envoyé deux avions hercules, avec 86 membres d’équipage. Certains sont de l’armée de l’air, mais il a aussi une équipe médicale. Des membres du rabbinat font partie également de l’expédition. Les avions devraient atterrir vers midi non loin du lieu de la catastrophe, et rejoindre l’équipe roumaine sur place. »

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This
394 0 Jul 27, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.