Liban : la hantise de l’espionnage

La chasse aux sorcières se poursuit au Liban. C’est au tour d’un ingénieur allemand résidant dans la vallée de Bekaa dans l’est du pays d’être accusé d’espionnage pour le compte d’Israël. Les services de renseignements du pays du Cèdre l’ont placé en détention, selon le journal libanais An-Nahar, paru le 27 juillet. Pourtant, à première vue, l’ingénieur ne correspond en rien au profil de James Bond. L’espion présumé de 58 ans s’appelle, Manfred Peter Mog. Il était chargé de la maintenance des machines dans une usine de fromages. Les services de renseignements l’accusent d’avoir utilisé des émetteurs pour transmettre à l’ennemi des informations sensibles.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.