Le Tribunal spécial pour le Liban se défend de tout parti pris

Le tribunal spécial de l’Onu mis sur pied pour juger les commanditaires et auteurs de l’assassinat de l’ex-Premier ministre libanais Rafic Hariri il y a cinq ans s’est défendu jeudi de nourrir les arrière-pensées politiques que lui prête le mouvement chiite Hezbollah.

Lire l’article complet sur fr.news.yahoo.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.