Nétanyahou: «La poursuite du gel est impossible politiquement»

Le Premier ministre israélien a rencontré mercredi le ministre espagnol des Affaires Etrangères, Miguel Moratinos. Ce dernier, comme beaucoup d’autres, lui a demandé de prolonger le gel de la construction en Judée-Samarie, lui précisant « qu’il sagissait à la fois de l’une des exigences des Palestiniens pour passer aux négociations directes, ainsi que de la position officielle de l’Union Européenne ». Netanyahou lui a répondu de manière franche, lui disant « que la poursuite du gel au-delà du 26 septembre provoquerait une crise politique au sein de la coalition, la fin probable du gouvernement et donc une nouveau report du processus de paix « . Netanyahou a rappelé à son interlocuteur « que la poursuite du gel n’était que l’une des conditions palestiniennes, et que de toutes façons, leurs autres exigences étaient tout aussi irrecevables, à l’exemple de celle qui demande qu’Israël accepte dès avant le début des négociations, le principe d’un retrait sur les lignes d’avant 1967″!!! Le Premier ministre israélien a dit à Miguel Moratinos « qu’il faudra que les Israéliens soient absolument sûrs de la sincerité des Palestiniens avant d’accepter de nouvelles concessions difficiles. » C’est la première fois que le Premier ministre évoque la question de la fin du gel sous l’angle strictement politique, avouant par-là qu’il est conscient que la rupture de ses engagements ainsi que ceux de ses ministres, risque tout simplement de provoquer la chute de son gouvernement.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.