Romney newtralisé par Gingrich en Caroline du Sud

La primaire républicaine de Caroline de Sud s’est avérée «grandiose». Newt Gingrich, qui avait adopté ce mot quand il a été utilisé pour le décrire, l’a largement emporté, samedi 21 janvier, avec environ 40% des voix. Mitt Romney, qui comptait une avance à deux chiffres dans les sondages après la primaire du New Hampshire, n’a réalisé que 27%. Etant donné le caractère massif de la victoire de Gingrich, il risque d’être difficile pour lui de trouver une figure historique suffisamment importante à laquelle se comparer. Le parcours paisible de Mitt Romney vers la nomination a été interrompu. Il a perdu deux des trois primaires. Les électeurs ont validé les doutes persistants sur sa personne, et ceux qui ne votaient pas pour lui et partageaient leurs votes sur d’autres candidats semblent s’être fixés sur Gingrich. L’élan que nous avions tous ressenti en faveur de Gingrich semble réel. Enormément d’électeurs -autour de 53%- se sont décidés au dernier moment et 44% d’entre eux ont opté pour lui. Le résultat des débats: 65% des votants ont dit qu’ils avaient compté dans leur choix et la moitié de ceux-ci ont choisi Gingrich. Les républicains raillent depuis longtemps l’habileté rhétorique de Barack Obama, mais en Caroline du Sud, les sondages sortie des urnes montrent clairement que Gingrich doit sa remontée à sa rhétorique. Les équipes de campagne de Romney et Santorum l’ont pilonné sur sa …

Lire l’article complet sur slate.fr

Share This
337 0 Jan 22, 2012

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.