Ankara prépare sa riposte contre la France

Pas de coup de sang ni d’annonces fracassantes, le premier ministre turc a surpris mardi 24 janvier par le ton relativement posé qu’il a employé au lendemain de l’adoption par le Sénat français de la loi pénalisant la négation des génocides. Certes, devant son groupe parlementaire, Recep Tayyip….

Lire l’article complet sur la-croix.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.