La mystérieuse maladie d’Erdogan

Des médias ont dénoncé le silence des autorités, qu’ils comparent à un “syndrome Brejnev”. Les apparitions publiques du Premier ministre turc ces deux derniers mois sont rares et ses traits, fatigués. Cette longue convalescence, qui prendra fin en mars, a–t–il dit, bouleverse le mode de fonctionnement du gouvernement.

Lire l’article complet sur Le Nouvel Obs

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.