Les Simpsons jugés trop subversifs

“Barbie n’est pas la seule”, titre le 6 février le quotidien indépendant Shargh. En Iran, après l’interdiction des poupées Barbie dans les magasins de jouets, c’est au tour des figurines du célèbre dessin animé Les Simpsons de se voir retoquer. Une mesure prise par l’Institut du développement intellectuel de l’enfant et du jeune adulte. Le directeur de cet organisme d’Etat, Mohammad Hossein Farjoo, affirme que “tous les jouets qui diffusent la culture de l’Occident sont interdits”, en particulier les Barbies qui “prônent une culture de la nudité”.

Lire l’article complet sur Courrier International

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.