La Russie défend son veto sur la Syrie, à qui elle vend des armes

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a déploré lundi la réaction “hystérique” de l’Occident après le veto russe et chinois à la résolution de l’ONU condamnant la répression en Syrie, à la veille de sa visite à Damas où il doit rencontrer le président syrien Bachar al–Assad.

“Certaines voix en Occident qui réagissent au vote à l’ONU sont indécentes et presque hystériques”, a déclaré M. Lavrov au cours d’une conférence de presse.

Plusieurs diplomates et experts occidentaux ont estimé dimanche que le double veto russe et chinois samedi à une résolution sur la Syrie au Conseil de sécurité de l’ONU allait encourager le président Bachar al–Assad à poursuivre sa répression des opposants syriens.

Lire l’article complet sur 7sur7 (Belgique)

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.