L’Union Européenne constitue un obstacle à la paix au Proche-Orient

L’idée que les localités israéliennes bâties au–delà des lignes d’armistice de 1949 constituent un obstacle à la paix est devenue un dogme chez les diplomates et journalistes européens. Or ce dogme est contredit par trois faits :

Lire l’article complet sur Le Monde

Share This

1 comment

  1. Akerman Michel Israël

    L’obstacle à la paix selon l’Europe est contredit par les trois faits énumérés par Emanuel Navon. Il l’est aussi en allant un peu plus loin pour les raisons suivantes :
    – La Grande Bretagne a incité les arabes à la révolte contre les Juifs dès 1922, date à laquelle elle a trahi les termes du mandat accordé par la Société des Nations en amputant 75 % des Terres promises aux Juifs pour en faire cadeau à Abdallah en créant la Transjordanie.
    – TOUS les états arabes se sont rués sur Israël le lendemain même de sa recréation, aucun pays européen n’a réagi et a attendu, en vain D’ieu merci, que nous soyons une nouvelle fois exterminés, par les hordes musulmanes cette fois.
    – Les chartes du Hamas et du Fatah, pas du tout caduques, appellent à la destruction de notre pays SANS que l’Europe exige leurs suppressions.
    – L’Europe laisse le dictateur syrien décimer ses opposants, laisse l’Iran préparer tranquillement sa bombe atomique destinée (ils le disent et l’écrivent) à vitrifier Israël, laisse le Hezbollah s’armer à outrance via la Syrie et l’Iran et ne réagit pas devant les dérives islamistes de TOUS les pays qui nous entourent.
    – Le pseudo peuple palestinien exige un pays “Judenrein” ET aussi que les réfugiés de pères en fils parqués dans les pays frères reviennent en Israël. L’Europe ne dit RIEN, ne fait rien et continue à financer cette aberration appelée UNRWA qui ne fait que prolonger une situation grotesque et unique au monde. Les réfugiés du sud-est asiatique, du Soudan, de la Somalie, du Nigéria, d’Afghanistan ou de nombreux autres pays où sévissent des guerres meurtrières, n’ont pas cette chance. L’Europe peut-elle dire pourquoi ?
    – Pas un seul pays d’Europe n’évoque les centaines de milliers de Juifs obligés de quitter les pays musulmans où certains habitaient bien avant que les conquérants arabes n’envahissent les pays du sud de la Méditerranée.
    Conclusion : l’Europe était, est et sera toujours un pays antisioniste par lâcheté, opportunisme et antisémitisme. Prouvez-moi le contraire …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.