Un film provoque des injures antisémites

Le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA) a annoncé aujourd’hui le dépôt d’une plainte après des injures antisémites qui auraient été proférées pendant la projection du film La Vérité si je mens 3, début février à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne). “Des témoins directs ont rapporté au BNVCA que des individus ont crié et répété ‘A mort les Juifs'” le 4 février, pendant la séance de 20h30 au cinéma Studio 66 de Champigny, selon la plainte consultée. “Il y a eu une émeute et la séance a été interrompue. Le responsable de l’établissement a aussitôt contacté la police”, est-il indiqué dans ce document.

Lire l’article complet sur Le Figaro

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.