Syrie : perdant trois hélicoptères et des dizaines d’hommes à Alep, le régime abat sa folie sur Homs (vidéo)

Le commandant de l’Armée Syrienne Libre (ASL), Riyad Al–Assaad, a dénoncé ce mardi ” la boucherie ” qui se poursuit à Homs”, souhaitant que ” l’Arabie saoudite et le Qatar ne se contentent pas de paroles, et qu’ils envoient réellement des aides matérielles à l’ASL pour accomplir sa mission de protection des civils “. Dans une interview accordée à la télévision ” Al Jazeera “, le commandant Ryiad Al–Assaad a souhaité que ” l’Arabie saoudite et le Qatar mettent à exécution leurs propos tenus à Tunis, lors de la conférence des amis du peuple syrien, et d’armer l’ASL. Ces aides devraient entraîner d’autres pays à aider les insurgés contre le régime barbare qui multiplie les massacres et les boucheries “, comme à Homs depuis maintenant 25 jours. Selon Al–Assaad, le renforcement de l’ASL pour accomplir sa mission (protéger la population civile) accélère les désertions et affaiblit le régime. D’ailleurs, selon plusieurs observateurs, ” l’affaiblissement du régime est déjà visible à travers l’utilisation des armes et des munitions prohibées “. A Homs, les munitions à fragmentation et les obus incendiaires ont fait, ce mardi, plus de 102 morts selon le dernier bilan disponible. Cette folie qui se déverse sur Homs s’explique par plusieurs facteurs : les pertes substantielles dans les régions d’Alep, d’Idlib et de Hama notamment ; les échecs des forces du régime à reprendre Homs depuis 25 jours ; l’accélération des désertions ; le basculement d’Alep dans la contestation ; et l’arrivée des manifestations au cœur du dispositif du régime, à Damas. Riyad Al–Assaad a en effet affirmé, dans son interview, que ses hommes ont abattu aujourd’hui” trois hélicoptères dans la région de Rif d’Alep, et tué plusieurs dizaines de miliciens et de militaires dans les affrontements. Des dizaines d’autres ont été blessés “. L’un des appareils de l’armée régulière a été touché par un missile, selon la vidéo diffusée par les opposants, mais que rien ne confirme qu’elle a été tournée en Syrie !! IMG/flv/helico2.flv L’hélicoptère survolait des zones civiles sans doute pour traquer les opposants à travers le matériel d’écoute. Ce même procédé utilisé à Homs avait permis au régime de localiser et bombarder les journalistes étrangers, faisant deux morts et deux blessés parmi eux. Il s’agit d’intercepter les émissions des téléphones par satellite… Les opposants affirment également que ” les appareils abattus bombardaient et terrorisaient les civils “. Mediarabe.info

Lire l’article complet sur MediArabe.info

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.