Israël réfléchit au “jour d’après” une frappe contre l’Iran.

Israël réfléchit au

“Le débat aujourd’hui porte moins sur l’option militaire en elle–même que sur ce qui se passera ensuite.” Cette phrase d’un ancien stratège de Tsahal illustre en partie l’état d’esprit qui entoure, en Israël, la perspective d’une frappe militaire contre l’Iran. Après les propos lourds de menace du Premier ministre Benyamin Nétanyahou lors de sa récente visite à Washington, les analystes israéliens ne s’interrogent plus tant sur la faisabilité d’un bombardement des sites nucléaires iraniens que sur les conséquences d’une telle action.

Lire l’article complet sur israelvalley.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.