L’agriculture israélienne s’appuie sur la technologie

“Sous des serres, des rangs de plants de tomates cerises portent de lourdes grappes de fruits. Pourtant les racines s’enfoncent dans le sable et ne s’abreuvent au goutte–à–goutte que d’eau saumâtre. Dans le centre de Ramat Ha au coeur du désert du Néguev en Israël, les agronomes sélectionnent les variétés de plantes capables de se contenter d’eau saumâtre dans un environnement hostile. Avec succès. Poivrons, herbes aromatiques, salades ou oliviers quittent aussi régulièrement le stade de l’expérimentation pour essaimer dans des exploitations agricoles de la région. Les agronomes de Ramat Ha se penchent maintenant sur le coton.

Lire l’article complet sur Le Monde

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.