Combien de temps l’économie de la Turquie peut-elle rester à l’abri de la crise?

Combien de temps l'économie de la Turquie peut-elle rester à l'abri de la crise?

Tout un symbole. Comme l’euro (€) et le dollar américain ($), la livre turque a désormais son icône, une sorte de L coupé par deux barres parallèles. La monnaie est un signe de «pouvoir, de prestige et d’indépendance», a déclaré le 1er mars M.Erdogan, qui, malgré une seconde intervention chirurgicale à l’estomac quelques jours auparavant, était venu dévoiler lui-même ce nouveau symbole. Pourtant, en matière d’ «indépendance» économique et financière, et malgré la diversification de ses marchés depuis quelques années, la Turquie reste avant tout imbriquée à l’Europe.Ce symbole «ressemble à une ancre, ce qui fait ressortir le fait que la lire est un refuge sûr pour les investissements», a commenté le gouverneur de la banque centrale de Turquie. Avant de préciser que si les deux barres parallèles n’étaient pas horizontales mais montantes, c’est bien parce que la valeur de la lire et l’économie turque connaissent une constante ascension. Ce nouveau symbole et la fierté nationale qui vont avec ont même inspiré un dessin au caricaturiste Salih Memecan: alors que la mer est mauvaise, on y voit le bateau-Turquie solidement arrimé grâce à sa «livre-ancre» tandis que l’«ancre-euro» du bateau-Grèce n’évite guère que celui-ci soit chahuté par les vagues.«Neuf ans et demi de succès»Ali Babacan, vice-premier ministre en charge de l’économie, y lit le symbole de «neuf ans et demi …

Lire l’article complet sur slate.fr

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.