Le Maroc veut des mesures après le viol d’une adolescente

Contrainte d’épouser son violeur, Amina Al Filali s’est suicidée samedi dans sa ville de Larache, près de Tanger. Sa mort a provoqué un véritable électrochoc dans tout le pays où se sont multipliés les appels à la réforme sur la condition des femmes.

Lire l’article complet sur metrofrance.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.