Tuerie de Toulouse: les soupçons du recteur de la Mosquée de Drancy sur les terroristes de Forsane Alizza

Tuerie de Toulouse: les soupçons du recteur de la Mosquée de Drancy sur les terroristes de Forsane Alizza

L’homme, 24 ans, qui se retranchait ce mercredi matin dans une habitation de la Côte-Pavée, un quatrier de l’est toulousain, appartiendrait aux réseaux islamistes se réclamant du djihadisme et du salafisme, selon le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant . Il pourrait avoir été membre du groupe radical Forsane Alizza (les cavaliers de la fierté), dissous en février dernier pour ses appels au djihad et sa violente propagande anti-israélienne. L’individu, qui prétend appartenir à al-Qaida, aurait effectué des séjours en Afghanistan et au Pakistan. L’imam de la mosquée de Drancy en Seine-Saint-Denis, Hassan Chalghoumi, président de la Conférence des imams de France, joint par téléphone ce mercredi matin, a eu affaire à Forsane Alizza, qui compterait quelques centaines de membres en France. «En janvier 2010, ils étaient venus manifester devant la mosquée de Drancy pour marquer leur soutien à un autre groupe islamiste radical, le collectif Cheikh Yassine, guidé par son chef Abdelhakim Sefrioui», explique-t-il. A plusieurs reprises, début 2010, le collectif Cheikh Yassine a mené des opérations d’intimidation dans et devant les portes de la mosquée, reprochant à l’imam Chalghoumi ses liens avec des membres de la communauté juive française, en particulier Richard Prasquier, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif). Hassan Chalghoumi avait reçu en 2008 et 2009 le représentant du Crif dans la …

Lire l’article complet sur slate.fr

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.