Mohamed Mehra élevé à l’antisémitisme

Il faut avoir vu la photo de ce petit bonhomme haut comme trois pommes et suçant sa tétine pour saisir l’incompréhensible. Gabriel (z ‘’l) n’est plus maintenant de ce monde. Il est aux côtés de son frère aîné Arié (z’’l) de son père Jonathan Sandler (z’’l) et de la fille de son directeur d’école Miryam Monsonégo (z’’l) dans un cimetière de Jérusalem. Il faut voir la photo de son petit minois pour saisir toute la douleur de sa mère, en deuil de deux enfants mais aussi d’un mari. La douleur également des grands–parents enterrant le même jour un fils et deux petits–fils assassinés parce que Juifs.

Lire l’article complet sur victor-perez.blogspot.fr

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.