Qui contrôle à Pyongyang, questionne Obama

Qui contrôle à Pyongyang, questionne Obama

Le président américain Barack Obama a estimé dimanche qu’on ne savait pas vraiment qui «tirait les ficelles» au sein du régime communiste nord–coréen, officiellement dirigé par le jeune Kim Jong–Un, alors que Pyongyang s’apprête à lancer une fusée, à l’encontre des résolutions de l’ONU.

Obama a averti la Corée du Nord qu’elle ne ferait qu’accroître son isolement si elle procédait à ce lancement, prévu pour la mi–avril. Il s’est engagé à contrecarrer le «comportement répréhensible» et le «schéma de provocation» de Pyongyang.

«Il est difficile d’avoir une impression de Kim Jong–Un, en partie parce que la situation en Corée du Nord semble perturbée. On ne peut pas savoir avec certitude qui tire les ficelles et quels sont leurs objectifs à long terme», a déclaré Barack Obama au cours d’une conférence de presse, à la veille d’un sommet consacré au nucléaire, lundi et mardi à Séoul, assombri par le projet de Pyongyang.

Lire l’article complet sur Cyberpresse (Canada)

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.