Merah était-il un “indic” ?

L’ancien chef de la DST s’interroge sur une éventuelle collaboration du tueur avec le renseignement intérieur. Les démentis se multiplient.

L’ancien chef de la DST (Direction de la surveillance du territoire) Yves Bonnet s’est ouvertement interrogé mardi dans La Dépêche du Midi sur la possibilité que Mohamed Merah ait été un indicateur des services de renseignements français. “Eh bien, voilà, c’est exactement ça, le problème”, répond Yves Bonnet au journal qui lui demande si le tueur au scooter était un indicateur de la Direction centrale du renseignement intérieur, “car ce qui interpelle quand même, c’est qu’il était connu de la DCRI, non pas spécialement parce qu’il était islamiste, mais parce qu’il avait un correspondant au renseignement intérieur”.

Lire l’article complet sur Le Point

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.