La police enquête sur les nombreuses locations de voitures de Merah

Le Parisien et Aujourd’hui en France ont pu avoir accès au relevé de compte bancaire de Mohamed Merah, enterré en toute discrétion jeudi soir près de Toulouse.

Les relevés bancaires font état de mouvements inhabituels pour quelqu’un qui officiellement ne vivait que d’une allocation de chômage de 330 euros et, officieusement, de petits boulots dans le secteur de la carroserie.

Lire l’article complet sur 7sur7 (Belgique)

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.