Un photographe grec grièvement blessé lors d’une manifestation à Athènes

ATHENS, Greece ” Les autorités grecques enquêtent sur les circonstances dans lesquelles un photographe de presse a été grièvement blessé à la tête, apparemment par les forces de l’ordre, alors qu’il couvrait une manifestation à Athènes, a–t–on appris vendredi de sources officielles. Victime d’une fracture du crâne, Mario Lolos, 46 ans, président de l’Association grecque des photojournalistes, devait subir une intervention chirurgicale vendredi après–midi. Selon ses collègues, un policier antiémeute l’a frappé à la tête avec le manche d’une matraque après la manifestation. Une enquête judiciaire est en cours et la police a aussi ouvert une enquête interne, a déclaré Michalis Chrysochoidis, ministre en charge de l’Ordre public, qui précise dans un communiqué qu’il «condamne tous les actes de violence, d’où qu’ils viennent». M. Lolos couvrait la deuxième journée des manifestations déclenchées par le suicide en public mercredi à Athènes d’un retraité, qui a laissé un message dans lequel il explique qu’il n’arrivait pas à survivre avec sa pension. Un autre journaliste aurait été légèrement blessé dans une manifestation similaire mercredi soir. Par ailleurs, des heurts ont éclaté vendredi lors d’une manifestation de chauffeurs routiers et de dockers à Athènes. La police a fait usage de gaz lacrymogènes et de matraques contre les manifestants devant la Banque de Grèce. Un manifestant a été hospitalisé pour des blessures. AP lma/v432/v446

Lire l’article complet sur journalmetro.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.