Le suspect de l’attentat de la rue Copernic fera appel de son extradition

OTTAWA – L’universitaire libano–canadien Hassan Diab, que le Canada a décidé d’extrader en France pour son rôle supposé dans l’attentat de la rue Copernic à Paris en 1980, va faire appel de cette décision, a annoncé vendredi à Ottawa son avocat Donald Bayne.

Le 4 avril dernier, le ministre canadien de la Justice Rob Nicholson avait signé un ordre d’extradition visant l’ex–enseignant de sociologie à l’université d’Ottawa, qui dément toute implication dans l’attentat ayant fait quatre morts en 1980 près d’une synagogue et qui se dit victime d’une homonymie.

Lire l’article complet sur romandie.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.