LIBAN : La crainte d’une nouvelle explosion

Le tribunal spécial mis en place pour élucider l’assassinat de l’ancien premier ministre libanais, Rafik Harriri, le 14 février 2005, va bientôt rendre ses conclusions. Des membres du Hezbollah risquent d’être inculpés, et les tensions montent entre Sunnites et Chiites. Les chefs d’Etat libanais, syrien et saoudien se sont rencontrés pour apaiser la situation.

Lire l’article complet sur france24.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.