Polémique sur Israël: Une majorité d’Allemands en désaccord avec Günter Grass

Près d’un Allemand sur deux considère que l’Iran est une plus grande menace qu’Israël contre la paix dans le monde, ce qui va à l’encontre d’un texte de l’auteur Günter Grass à l’origine d’un tollé international, selon un sondage publié ce dimanche.

L’auteur âgé de 84 ans, prix Nobel de littérature, est depuis le mois dernier persona non grata en Israël en raison de la publication de «Ce qui doit être dit», un poème dans lequel il affirme que les menaces israéliennes de frappes militaires contre l’Iran sont un danger pour la paix.

Selon le sondage, publié dans le magazine Die Welt aux côtés d’une longue interview de Benjamin Netanyahu, le Premier ministre israélien, 48% des personnes interrogées pensent que c’est l’Iran qui constitue la plus grande menace, 18% sont d’accord avec Günter Grass pour affirmer qu’il s’agit d’Israël, et 22% considèrent que les deux pays représentent un danger équivalent.

Lire l’article complet sur 20minutes.fr

Share This
347 0 Apr 22, 2012

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.