La religion entre en force dans les écoles publiques turques

Les milieux laïcs s’inquiètent et craignent que la pression sociale pousse à rendre ses enseignements obligatoires. Le débat sur la place de la religion dans la société turque ne cesse de prendre de l’ampleur. Au début de la semaine, le pianiste Fazil Say , de renommée mondiale, a annoncé qu’il quittait la Turquie pour s’installer au Japon.

Lire l’article complet sur la-croix.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.