Le président Omar el-Béchir a promis de « libérer » le Soudan du Sud de son gouvernement qu’il a traité d’« insecte ».

Presque personne ne relève bien sûr… Il sera toujours temps de pleurer sur le sort des “insectes” après. Cette citation du président Omar el-Béchir est mise en exergue par le Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies qui écrit sur son site : Le 18 avril, le président Omar el-Béchir a promis de « libérer » le Soudan du Sud de son gouvernement qu’il a traité d’« insecte ». Pour mémoire on rappellera que c’est l’appellation qui était réservée aux Tutsi avant le génocide conduit par le Hutu Power au Rwanda. Les Tutsi étaient traités d’inyenzi (cafards).

Lire l’article complet sur nanojv.wordpress.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.