Silence on tue. 1/2 million de personnes menacées de déportation au Soudan, 3 millions de famine derrière la frontière.

Avec la fermeture des frontières entre le Nord (*) et le Sud depuis l’indépendance du Sud Soudan, le 9 juillet 2011, la situation alimentaire de 3 millions de personnes s’est sensiblement dégradée. Mauvaises récoltes, flambée des prix et restrictions d’approvisionnement. Pour mémoire le Sud Soudan compte 9 millions d’habitants sur un territoire plus grand que la France.

Lire l’article complet sur nanojv.wordpress.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.