Une banque nippone doit geler des avoirs iraniens pour l’attentat de 1983 à Beyrouth

Un tribunal de New York a ordonné à une grande banque japonaise de geler 2,6 milliards de dollars d’avoirs du gouvernement iranien en lien avec l’attentat de 1983 contre une caserne américaine à Beyrouth, a–t–on appris jeudi auprès d’un porte–parole de l’établissement.

Le 23 octobre 1983, un camion bourré d’explosifs avait sauté devant une caserne de l’armée américaine, tuant 241 soldats. Une caserne française de Beyrouth avait fait l’objet d’une attaque simultanée qui avait provoqué la mort de 58 soldats français.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.