Des heures plus tard, Ankara admet que son avion de chasse a été abattu par les Syriens

Un avion de chasse turc porté disparu hier au large des côtes syriennes a été abattu par la Syrie, ont affirmé hier dans un communiqué les services du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan après une réunion de crise à Ankara. « Après évaluation des données rassemblées par les institutions concernées et des renseignements obtenus dans le cadre des travaux de recherche et de sauvetage, on comprend que notre avion a été abattu par la Syrie », précise le communiqué.

Ce verdict a suivi de plusieurs heures les faits, et un flou imposant et incompréhensible a entouré les discussions de la cellule de crise turque. Recep Tayyip Erdogan a retrouvé à Ankara le chef de l’état–major, le général Necdet Özel, le ministre de l’Intérieur, Idris Naim Sahin, le ministre des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, le ministre de la Défense, Ismet Yilmaz, et le chef des services secrets, Hakan Fidan. Objectif de la réunion : élucider les circonstances de la chute de l’appareil, un avion d’attaque F–4, au large des côtes syriennes, et discuter de la réponse à y apporter. Alors qu’il rentrait en Turquie après un sommet du G–20 au Mexique et une visite au Brésil, M. Erdogan a confié à des journalistes présents à bord de son avion que Damas avait présenté des excuses à Ankara, confirmant implicitement que l’appareil a été abattu par la Syrie, avait rapporté le quotidien Habertürk en début d’après–midi.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.